Publications de l 'Eglise d'Algérie

Grid List

Le pire des maux est le mépris de l’autre, qui peut conduire à l’oppression et à la suppression de la vie humaine.

Chaque être né d’un homme et d’une femme est une personne, même si sa personne profonde reste cachée derrière des troubles graves et des perversités. Pour toute personne il existe toujours une possibilité de s’éveiller à une vie relationnelle, si minime soit-elle, si elle est entourée de respect et d’amour.

Toute personne humaine, quelles que soient ses limites, sa culture ou sa religion, est importante et précieuse et devrait être respectée.

Le sage qui a entrevu Dieu à travers les choses visibles est alors un homme pleinement accompli. Une telle expérience, si elle est nourrie et reproduite, donne un regard nouveau sur toute la vie et sur toutes les activités humaines. Le sage n’est plus embourbé dans les querelles et les conflits de la cité. Il a du recul. Il voit les choses à partir de l’humilité, née du fait qu’il se reconnaît soumis à la vérité, à sa recherche. En regardant vers Dieu, l’Éternel, il se voit lui-même petit et fini, alors même qu’il porte en lui un trésor : la capacité de le connaître.