Face aux autorités civiles, le Pape appelle l'Égypte à œuvrer pour la paix

Nouvelles de l'Eglise Universelle
Typography
(RV) «L’Égypte a un devoir particulier : renforcer et consolider la paix régionale» : le Pape François est revenu dans son discours prononcé aux autorités égyptiennes, sur le rôle incontournable du pays qui l’accueille dans la région du Proche-Orient. Lors de ce deuxième grand rendez-vous, ce vendredi 28 avril 2017, au Caire, François a condamné sans appel, sans les nommer, l’organisation de l’État islamique et toutes les organisations terroristes se réclamant de l’islam. Dans un pays marqué par de récurrentes attaques visant les chrétiens, le Pape a voulu encourager les autorités égyptiennes dans leur lutte contre le terrorisme et encourager les Égyptiens qui montrent depuis plusieurs siècles que chrétiens et musulmans peuvent vivre ensemble.

Sources  logo radiovatican
Il y a d’abord la reconnaissance envers l’Égypte, qui, il y a plus de deux mille ans, a offert avec générosité l’hospitalité à Joseph, à Marie et à Jésus. Cette hospitalité se vérifie une fois de plus aujourd’hui avec l’accueil des réfugiés venant des pays voisins, victimes de régimes dictatoriaux, de problèmes sociaux ou fuyant l’extrémisme religieux.

L’Égypte même est confrontée à ce dernier problème. Le Pape tient alors à saluer les personnes mortes ces dernières années pour sauvegarder leur pays, les victimes des attentats et des assassinats, celles et ceux qui ont été obligés de fuir leur maison pour échapper aux massacres. Dans ce contexte trouble, le gouvernement égyptien a une lourde responsabilité : celle d’assurer «le développement, la prospérité et la paix», car «le développement authentique se mesure à la sollicitude envers l’homme – cœur de tout développement – à son éducation, à sa santé et à sa dignité».

Le Pape rappelle alors «qu’on ne peut pas construire la civilisation sans rejeter toute idéologie du mal, de la violence et toute interprétation extrémiste qui prétend annuler l’autre et anéantir les diversités, en manipulant et en outrageant le Saint Nom de Dieu». François insiste, attaquant les fondamentalistes islamiques : «Dieu, le Créateur du ciel et de la terre, n’a pas besoin d’être protégé par les hommes, au contraire c’est lui qui protège les hommes ; lui ne veut jamais la mort de ses enfants mais leur vie et leur bonheur ; il ne peut ni demander ni justifier la violence, au contraire il la déteste et la rejette. Le vrai Dieu appelle à l’amour inconditionnel, au pardon gratuit, à la miséricorde, au respect absolu de toute vie, à la fraternité entre ses enfants, croyants et non croyants.»

Il est donc de la responsabilités des religions et des autorités politiques de «démasquer les vendeurs d’illusions sur l’au-delà, qui prêchent la haine pour voler aux gens simples leur vie présente et leur droit de vivre avec dignité, en les transformant en bois à brûler et en les privant de la capacité de choisir avec liberté et de croire avec responsabilité. Nous avons le devoir de démonter les idées homicides et les idéologies extrémistes, en affirmant l’incompatibilité entre la vraie foi et la violence, entre Dieu les actes de mort.»

C’est pourquoi, du fait de sa situation géographique, de son histoire, de son présent, du contexte géopolitique actuel, l’Égypte «est appelée à sauver cette région bien-aimée de la famine de l’amour et de la fraternité ; elle est appelée à condamner et à vaincre toute violence et tout terrorisme ; elle est appelée à donner le grain de la paix à tous les cœurs affamés de cohabitation pacifique, de travail digne, d’éducation humaine».

Dans cette Égypte, sur qui pèse tant de responsabilité, les chrétiens ont toute leur place. «Votre présence dans ce pays n’est ni nouvelle ni fortuite, mais historique et inséparable de l’histoire de l’Égypte». «Vous avez démontré et vous démontrez qu’on peut vivre ensemble, dans le respect réciproque et dans la confrontation loyale, en trouvant dans la différence une source de richesse et jamais un motif d’affrontement».

Tags favoris

evangelizo title fr
evangelizo title ar
evangelizo title am
evangeli banner
S'inscrire à notre newsletter

Latest News +

Disponible en ligne en cinq langues, ce bulletin d’information mensuel se concentre, comme son nom «Good News» l’indique, sur les bonnes nouvelles du dicastére.
Père Blanc, Étienne Renaud (1936-2013) a consacré sa vie à la rencontre avec l'islam et les musulmans. Soucieux de la « promotion humaine », passionné pour des communautés aussi diverses que celles...

Visiteurs

Ce jour : 2

Hier : 76

Cette semaine : 224

Ce mois : 882

Total : 338813

Currently are 2568 guests and no members online