Log in
Social network of Vatican

Un frère de Charles de Foucauld à la tête du séminaire pontifical de Rome

Un nouveau geste fort du pape François. Celui-ci a nommé fin juin à la tête du Séminaire romain majeur le frère Gabriele Faraghini, un membre de la communauté des Petits frères de Jésus Caritas – branche italienne de la famille spirituelle de Charles de Foucauld.


Ce lieu important pour la formation de futurs prêtres du diocèse de Rome compte actuellement une soixantaine de séminaristes, dont la moitié sont romains, un tiers viennent d’autres diocèses italiens et le reste de l’étranger.

Datant de juin, cette nomination a été annoncée sur le site des religieux lundi 31 juillet, au terme de leur chapitre général. « La nouvelle de la demande express du pape François de confier au frère Gabriele la direction de la formation des futurs prêtres du Séminaire romain a été pour notre petite fraternité un’éclair dans un ciel serein’, qui a littéralement pris tout le monde à contre-pied », reconnaissent les petits frères sur leur page web, surtout connus – comme l’ensemble des héritiers de Charles de Foucauld – pour leur discrétion.
Périphéries

Cette nomination apparaît comme une nouvelle preuve de l’insistance du pape sur les « périphéries ». L’institut religieux des Petits frères de Jesus Caritas a été fondé en 1969 à Foligno (Italie) au service du ministère paroissial. Cette toute petite congrégation de la famille des disciples de « frère Charles », qui vécut notamment seul au milieu des Touaregs en Algérie, est présente uniquement dans trois villes d’Italie et en Terre Sainte, et se caractérise par une grande simplicité de vie en petites fraternités au sein des paroisses et des quartiers.

« Gabriele n’est pas un prêtre extraordinaire », soulignent encore les frères sur leur site, « mais quelqu’un qui cherche toujours à faire de son mieux. Il n’est pas friand des réseaux sociaux, car il préfère les rencontres en tête à tête avec les personnes, importantes ou non, proches ou lointaines de l’Église. Ce n’est pas un grand passionné des "plans pastoraux", car il croit avec Charles de Foucauld qu’il "faut se laisser guider par les circonstances et par l’aide de Dieu" ».
Changements dans l’Église italienne

Cette nomination fait suite aux nombreux changements opérés depuis quelques mois par le pape François dans l’Église italienne, avec la nomination d’évêques au fort engagement social, un nouveau président de la Conférence épiscopale, un nouveau vicaire de Rome réputé particulièrement proche des prêtres, un pasteur avec « l’odeur des brebis » ou encore la nomination du nouvel archevêque de Milan, Mgr Mario Delpini, connu pour sa vie simple.

L’arrivée du frère Gabriele Faraghini est aussi la marque de l’attention portée par le pape aux prêtres, qui demeurent l’une de ses priorités.

Alger

Banner 468 x 60 px