Les religions ont un rôle irremplaçable pour construire la paix

Nouvelles de l'Eglise Universelle
Typography
Les religions « ne peuvent pas avoir une attitude neutre, et encore moins ambiguë par rapport à la paix », déclare le pape François qui encourage au contraire l’engagement des « Religions pour la paix ».

Le pape François a reçu 80 membres de “Conférence mondiale des religions pour la paix” (World Conference of Religions for Peace) dans la salle jouxtant la Salle Paul VI du Vatican, ce mercredi matin, 18 octobre 2017, à 9 h, avant l’audience générale du mercredi. Ils étaient accompagnés du président du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux, le cardinal français Jean-Louis Tauran.

« Qui commet la violence ou la justifie au nom de la religion offense Dieu gravement, lui qui est paix et source de la paix et a laissé dans l’être humain un reflet de sa sagesse, de sa puissance et de sa beauté », a redit le pape François.

Le pape affirme que « dans la construction de la paix, les religions, avec leurs ressources spirituelles et morales ont un rôle particulier et irremplaçable ».

Le pape s’est adressé à eux en italien. Le Vatican publie aussi une traduction en anglais.

Voici notre traduction, rapide, de travail, depuis l’italien.

AB

Discours du pape François
Chers amis,
Je vous souhaite cordialement la bienvenue et je vous remercie de votre visite.
Je remercie le cardinal Tauran de sa présentation.
La paix est un devoir urgent dans le monde d’aujourd’hui aussi alors que tant de populations sont déchirées par la guerre et les violences.
La paix est à la fois un don de Dieu et une conquête humaine.
Pour cela, les croyants de toutes les religions sont appelés à demander la paix et à intercéder pour elle. Et tous les hommes de bonne volonté, spécialement ceux chargés de responsabilités, sont appelés à travailler pour elle, avec le coeur, l’esprit, et les mains, oui, parce que la paix se construit de façon « artisanale ».
Dans ce travail, la paix et la justice se construisent ensemble.
Dans la construction de la paix, les religions, avec leurs ressources spirituelles et morales ont un rôle particulier et irremplaçable. Elles ne peuvent pas avoir une attitude neutre, et encore moins ambiguë par rapport à la paix.
Qui commet la violence ou la justifie au nom de la religion offense Dieu gravement, lui qui est paix et source de la paix et a laissé dans l’être humain un reflet de sa sagesse, de sa puissance et de sa beauté.
J’exprime mon estime et ma gratitude pour l’action de “Religions for Peace” : vous rendez un précieux service à la religion et à la paix. Par nature, les religions sont destinées à promouvoir la paix, par la justice, la fraternité, le désarmement, le soin de la création. Il faut un effort commun des religions pour promouvoir l’écologie intégrale.
La Bible nous aide en cela et nous ramenant au regard du Créateur qui “vit que tout ce qu’il avait fait, et voilà, c’était très bon” (Gn 1,31).
Les religions disposent des ressources pour faire progresser ensemble une alliance morale qui promeuve le respect de la dignité de la personne humaine et le soin de la création.
Grâce à Dieu, nous avons tellement de bons exemples, dans différentes régions du monde, de la force de la coopération interreligieuse pour s’opposer aux conflits violents, faire progresser le développement durable, protéger la terre.
Continuons dans cette voie! Ayons confiance dans l’aide du Tout-Puissant et dans la bonne volonté des croyants et de tant d’autres personnes.
Que Dieu vous bénisse et rende fécond votre engagement pour la paix.

© Traduction de ZENIT, Anita Bourdin

Tags favoris

Latest News +

Entretien- La conférence des évêques de la région du Nord de l’Afrique (CERNA) s’est réunie en assemblée plénière à Tunis, du 11 au 15 novembre dernier. L’occasion pour les évêques, administrateurs...
Une rencontre à Marseille organisée par le Mouvement des cadres chrétiens (MCC) et l’Institut catholique de la Méditerranée (ICM), a permis de confronter les conceptions du travail dans le...