Dialogue islamo-chrétien

Chrétiens en monde musulman
Typography

dialogue islam christianismeParce que nous vivons dans un monde de plus en plus marqué par la pluralité ethnique, culturelle et religieuse, chacun est amené à sortir de son chez soi, à entrer en relation avec l'autre et par là même à dialoguer et à partager même ses raisons de vivre.

Le dialogue n'est pas la stratégie du moment, ni un lieu d'influences et de compétition. Il est d'abord une attitude spirituelle du croyant. Celui-ci se tient en dialogue devant son Dieu de manière à ce que cela se reflète dans son dialogue avec lui-même et avec les autres. Cette attitude a trouvé sa pleine expression avec le concile Vatican II (1962-1965) : « L'Eglise regarde aussi avec estime les musulmans... Si, au cours des siècles, de nombreuses dissensions et inimitiés se sont manifestées entre chrétiens et musulmans, le Concile les exhorte à tout oublier du passé et à s'efforcer à la compréhension mutuelle ainsi qu'à protéger et à promouvoir ensemble, pour tous les hommes, la justice sociale, les valeurs morales, la paix et la liberté » (Nostra Aetate, n°3).

Un tel dialogue repose sur une spiritualité qui fait passer le croyant du ghetto à l'accueil, de la défiguration d'autrui au respect de l'autre, de l'antipathie à la rencontre fraternelle. Dialoguer avec celui qui croit autrement est une démarche qui consiste à le connaître et à le reconnaître comme il entend l'être, à l'accueillir comme un achèvement de soi-même.

Le dialogue entre croyants différents est un espace de rencontre interactive au service de la convivialité et de la paix dans la justice, valeurs inscrites dans nos deux religions et qui découlent de notre commune appartenance à la grande famille humaine. Le père Claverie disait en 1991, lors d'un colloque à Paris : « On dialogue avec un être humain qui est un frère », un frère qui demande à être rencontré avec confiance et amour, dans le respect de son altérité, un frère disposé, comme nous au nom de sa foi, à rendre la terre plus habitable selon le projet de Dieu.

Dans un tel dialogue, il convient d'être au clair avec sa propre identité religieuse, c'est une condition pour reconnaître l'autre en tant qu'il est autre. Celui que « je » rencontre et avec lequel « je » dialogue doit pouvoir dire « je » comme moi et être écouté comme tel.

Pour en savoir plus, consultez notre Bibliographie liée au dialogue islamo-chrétien

Tags favoris

Latest News +

Entretien- La conférence des évêques de la région du Nord de l’Afrique (CERNA) s’est réunie en assemblée plénière à Tunis, du 11 au 15 novembre dernier. L’occasion pour les évêques, administrateurs...
Une rencontre à Marseille organisée par le Mouvement des cadres chrétiens (MCC) et l’Institut catholique de la Méditerranée (ICM), a permis de confronter les conceptions du travail dans le...