Log in
Social network of Vatican

3ème Dimanche de Carême — Année A - 18 mars

 Psaume du jour, Commentaires de l'Evangile du jour

 CaremeA 03

logopsaumesdlv1Aujourd’hui, ne fermez pas votre cœur, mais écoutez la voix du Seigneur ! (cf. Ps 94, 8a.7d)

Venez, crions de joie pour le Seigneur,
acclamons notre Rocher, notre salut !
Allons jusqu’à lui en rendant grâce,
par nos hymnes de fête acclamons-le !

Entrez, inclinez-vous, prosternez-vous,
adorons le Seigneur qui nous a faits.
Oui, il est notre Dieu ;
nous sommes le peuple qu’il conduit.

Aujourd’hui écouterez-vous sa parole ?
« Ne fermez pas votre cœur comme au désert,
où vos pères m’ont tenté et provoqué,
et pourtant ils avaient vu mon exploit. »
la lecture de la bible 2835822

«Donne-moi à boire» - Abbé Julio César RAMOS González SDB - (Mendoza, Argentine)

Aujourd'hui comme il le fit en Samarie, Jésus s'approche de notre vie, au milieu de notre chemin du Carême, nous demandant comme à la Samaritaine: «Donne-moi à boire» (Jn 4,7). «Sa soif matérielle -nous dit Jean-Paul II- est signe d'une réalité beaucoup plus profonde: elle manifeste un désir ardent qu'autant la femme Samaritaine comme tous les autres Samaritains s'ouvrent à la foi».

La Préface de la célébration d'aujourd'hui nous raconte que ce dialogue termine en un troc rédempteur para lequel le Seigneur «(...) en demandant de l'eau à la Samaritaine, avait versé en elle la grâce de la foi, et s' il a voulu avoir soif de la foi de cette femme, ce fut pour réveiller en elle le feu de l'amour divin».

Ce désir rédempteur de Jésus qui a «soif» est, aujourd'hui "soif" de notre foi, de notre réponse de foi devant tant d'invitations du Carême à la conversion, au changement, à la réconciliation avec Dieu et avec nos frères, à nous préparer du mieux que nous pouvions pour recevoir une vie nouvelle de ressuscités en ce temps de Pâques qui approche.

«Moi qui te parle, je le suis» (Jn 4,26): cette confession directe et manifeste de Jésus relativement à sa mission, ce qu'il n'avait pas fait avec personne d'autre auparavant, nous démontre également l'amour de Dieu qui se fait recherche du pécheur et promesse de rédemption qui assouvira abondamment le désir humain de la Vie véritable. C'est ainsi que, plus loin dans ce même Évangile, Jésus proclamera: «Si l'un de vous a soif, qu'il vienne à moi, et que boit celui qui croit en moi», comme dit l'Écriture: «De son sein jaillira un fleuve d'eau vive» (Jn 7,37b-38). Pour cette raison, ton engagement consiste aujourd'hui à sortir de toi-même et à dire aux hommes: «Venez voir un homme qui m'a dit...» (Jn 4,29).

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean (20,19-31)

Media

Last modified onsamedi, 18 mars 2017 09:02

Alger

Banner 468 x 60 px