Log in
Social network of Vatican

19 mars - Deux fatigues - Vivre le Carême avec Retraite dans la Ville

Jésus, fatigué par la route, s’était assis.
Évangile selon saint Jean chapitre 4, verset 6


Paradoxe.

Jésus, nous dit l’Évangile, est le Verbe de Dieu, celui par qui tout a été créé. Et le voici maintenant assis au bord d’un puits, seul, submergé par la fatigue sous le soleil de midi, démuni et fragile comme n’importe quel homme ayant marché longuement de la Judée à Sykar en Samarie. Il attend ses disciples partis chercher à manger.

Arrive une femme, seule, à l’heure où on ne vient pas habituellement puiser de l’eau. Elle aussi est fatiguée. Fatiguée de sa vie qu’elle considère comme ratée, de ses cinq maris passés et de ce sixième homme dont elle pressent que lui non plus ne la comblera pas. Elle en a marre de toujours venir chercher de l’eau à ce puits comme ceux qui en ont marre de traîner leur corps au long d’une vie sans but, marre d’être en proie aux cancans, aux jugements des gens bien-pensants. « Donne-moi à boire. » Jésus ose la rencontre.

Lui, le Juif, s’adresse à cette Samaritaine infréquentable.

Au lieu de venir à elle avec arrogance, Il se présente, voyageur assoiffé et accablé par la chaleur. En fait, Il poursuit son chemin d’humanité. Lui, le Verbe, lui, l’eau vive, a pris corps dans l’humilité et mendie maintenant un peu d’eau auprès d’une femme étrangère. Mais est-ce bien d’eau qu’il s’agit ?

Certes, l’eau de ce puits peut redonner vie au corps fatigué de Jésus, mais l’eau dont Il parle peut redonner corps à la vie fatiguée de cette femme. Jésus puise en lui-même la joie et la force de se donner pour la sauver, l’arracher à la tristesse et à l’usure du quotidien. Lui qui a soif veut la désaltérer, afin qu’elle réintègre sa propre histoire, sa propre ville, qu’elle retrouve sa dignité, sa force, sa vitalité. Et si Jésus venait aujourd’hui vers moi dans la pauvreté et la fatigue, saurais-je le rencontrer ? Et s’Il accueillait mon cri, ma fatigue, mes peurs ; et s’Il mendiait seulement ma foi et mon amour dans mon quotidien ?

 

 

 

@Carême 2017 « Ceci est mon corps » que nous suivrons avec les dominicains de Lille @http://careme.retraitedanslaville.org/http://careme.retraitedanslaville.org/

 



Media

Last modified ondimanche, 19 mars 2017 06:31

Alger

Banner 468 x 60 px